Notre préparateur au top

Notre préparateur au top

Belle performance de Renaud, le préparateur physique des Lionnes, à ALBI ce week-end.

Totalement relancé depuis ses 1’46’’68 de Décines, l’athlète du NAM a pris une belle deuxième place, ce dimanche, en finale du 800m. Seulement battu par le Toulousain Benjamin Robert, révélation française d’une année décidément… pas comme les autres !
Et dire qu’il y a encore quinze jours, Renaud rosière se demandait s’il n’allait pas ranger (provisoirement) les pointes au placard. Histoire de laisser « refroidir » son corps… et sa tête, avant d’attaquer sa prépa hivernale.
Au final, le Nancéien a tout de même été bien inspiré de faire un petit détour par le Tarn ce week-end !
Aperçu à son aise, la veille, en séries, Renaud Rosière (27 ans) a écrit ce dimanche une ligne qui manquait encore à son palmarès. Six ans après avoir décroché le bronze (en espoir) sur cette même piste d’Albi, quatre ans et demi après avoir tâté une première fois l’argent (en Élite)… sur des Championnats de France indoor.
Dans une course partie sur un tempo relativement modéré (55’’26 au passage au 400m), le Lorrain a su prendre ses responsabilités, étirant le peloton avant de se faire attaquer à l’entame du dernier virage par Benjamin Robert, le Franc-Comtois Hugo Arlabosse et le Messin Julian Ranc.
Auteur d’une énorme dernière ligne droite, l’athlète du NAM déposait les deux derniers cités pour venir mourir sur les talons de la révélation française de l’été (1’44’’56). Deuxième et satisfait.
« J’ai bien construit ma course même si je ne m’attendais pas forcément à ce scénario. Certes, je laisse partir (Benjamin) Robert mais je savais que j’avais droit à une cartouche et j’ai préféré la garder pour la fin. A l’arrivée c’est sûr qu’il ne manque pas grand chose (21 centièmes) pour décrocher l’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :