La réserve garçons garde le cap

La réserve garçons garde le cap

Pour le choc de la 16eme journée, le SLUC (1er) recevait Blainville (2eme) pour ce qui était probablement la dernière chance des poursuivants de revenir dans la course à la première place.
Très remonté, et fort de la seule perte de point du SLUC de la saison au match aller, Blainville mettait plein de conviction en début de match et arrivait à rester au contact (5/4).
Mais les hommes d’Edwige, très déterminés, finissait par trouver leurs repères collectifs et profitaient d’une supériorité numérique pour faire le break.
Le SLUC appuyait alors de plus en plus pour augmenter son avance et, dans une seconde partie de premier acte à sens unique, à arriver à la mi-temps sur le score de 18/10.
Blainville, sonné, mais pas terrassé, retrouvait ses esprits en profitant de la mi-temps, profitant aussi d’un manque d’agressivité du SLUC.
Pourtant prévenu que Blainville allait jeter ses dernières forces dans la bataille, les rouges et blancs, amorphes, encaissant alors un 5/0 en 5 minutes et redonnait espoir à son adversaire.
Malheureusement pour Blainville, la rentrée rapides des joueurs expérimentés du SLUC endiguait leur retour. Ce coup d’arrêt remettait le SLUC à l’endroit et faisait craquer son adversaire.
Le match était alors à nouveau à sens unique et l’écart se creusait à nouveau pour terminer à +13.
Sans trembler, le SLUC met donc ce weekend son poursuivant à 6 points avec une différence particulière favorable.
Il faudra cependant continuer à travailler, et, profiter de la fin de saison pour se préparer pour l’année prochaine.
En effet, les débuts de mi-temps ont démontré un manque de rythme et de cohésion tant en attaque qu’en défense,et, cela risque de poser problème face à des équipes plus expérimentées.
Il faudra aussi arriver à jouer plus ensemble dans le sens où les choix de jeu d’un joueur doit aussi se faire en fonction de placement de ses partenaires en défense pour ne pas créer trop d’espace synonyme de déséquilibre exploitable par l’adversaire.
De même en attaque, il faudra travailler de manière plus équilibrer pour arriver à attaquer sur ses points forts. Par exemple, la fixation à gauche doit être bien plus utilisée pour utiliser plus facilement « le bras droit » du demi centre.
Enfin, augmenter aussi les temps de jeu pour rester plus longtemps organiser tant en attaque qu’en défense, pour par exemple pour l’attaque, lancer le jeu à droite et finir à gauche (faire une ou plusieurs passes de plus en fixation),et pour la défense,
ne pas sortir trop tôt du dispositif encore une fois pour ne pas créer d’espaces à exploiter.
Bon courage à Edwige suite à son hospitalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :