Les Lionnes à la relance

Les Lionnes à la relance

Avant de boucler la phase aller contre Reims, les Universitaires se sont relancées dans la
course à la seconde place, occupées actuellement par les Champenoises, en allant
décrocher les trois points dans l’antre de l’AS Auxois.
« Dans cette poule, mis à part la Stella Saint-Maur, qui est au-dessus du lot, tout le monde
peut battre tout le monde », rappelait avant la rencontre Frédéric Aubry, le coach du SLUC.
Effectivement, au coup d’envoi, Nancy (7e) comptait trois points de retard sur Reims et
trois points d’avance…. sur le 10e.
Face à un rival qui comptait le même bilan comptable (4V, 1N, 4D), les partenaires d’Émilie
Roblot auront mis une mi-temps pour trouver la bonne carburation (14-12, 30e).
« Pendant la première période, on a perdu beaucoup trop de ballons », pestait Frédéric
Aubry. « On a aussi raté au moins une dizaine d’immanquables en face-à-face avec la
gardienne qui anticipait nos tirs en s’affaissant ».
À l’heure des citrons, le technicien nancéien s’employait et demandait à ses troupes de
resserrer les boulons et surtout de retarder au maximum le shoot. « Le message a
parfaitement été compris », se félicitait Frédéric Aubry. « En appliquant les consignes à la
lettre, mes joueuses ont réalisé 15 minutes de très haut niveau. Dans la cage, Géraldine
Artaud nous a aussi bien aidés en effectuant de multiples parades ». Autant dire que face à
un SLUC désormais en mode rouleau compresseur, les Bourguignonnes ont rapidement eu
la tête sous l’eau (23-16, 45e). « Elles ont complètement lâché prise dans le dernier quart
d’heure, ce qui nous a permis de remporter la seconde période sur le score de 20 à 5 »,
concluait Frédéric Aubry.
AS AUXOIS : A. Loureiro 4, Plastre 4, Poigeault 3, Ravel 2, Ali 2, Grux 2, Cosson 1, O. Loureiro 1. Nancy SLUC :
Coste 8, E. Roblot 7, Urien 7, Schiltz 4, Lanno 2, Mengés 1, A. Roblot 1, Aubry 1, Choplin 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :